Audio-visuel : Paseando

Tous disquaires et Editions ARB, 46 rue Sainte-Anne  75002 Paris.
Sandra Bessis, John Mc Lean,
avec Philippe Foulon et Alain Bouchaux

Sandra et John, que l’on entend trop rarement en concert, n’avaient semble-t-il rien gravé depuis le fameux “D’une lointaine Espagne” qui avait connu le succès il y a maintenant plusieurs années et nous avait enchantés.

Il se sont adjoint deux nouveaux partenaires pour étoffer leur formation et nous proposent ces jours-ci “Paseando”, qui comporte nombre de chansons peu connues, souvent refrains amoureux. Avec toujours cette tradition que les chants d’hommes, même brûlants... soient interprétés par des femmes.


Nous avons déjà constaté cette anomalie qui n’est qu’apparente puisque nos lecteurs savent que cette culture musicale n’a été transmise que par les femmes.

Ce nouveau disque compact reflète un complet renouvellement du répertoire de Sandra et John qui sont sortis des sentiers battus et ne nous offrent que deux ou trois chansons connues et déjà enregistrées par de nombreux interprètes.

D’emblée on reconnait à la fois la clarinette turque ou la guimbarde de John, et l’on distingue ce que la nouvelle formation apporte : tambourin, viole etc.



Notons dans ces nouvelles interprétations les  6 (“Abenamar”) et 8 (“Triste esta el rey David”) par exemple qui, racontant des histoires complètes permettent à Sandra de prendre son élan.

Les 14 (“La serena”) et 17 (“Avre tu puerta serrada”), classiques celles-là, la dernière avec John au saxo, sont superbement interprétées par Sandra, très bonne aussi a capella dans la  12 (“Durme, durme...”).

Le livret porte le texte de chaque chanson en judéo-espagnol, français et anglais.

Jean Carasso
Comments