Il était une fois les juifs marocains - témoignage et histoire de la vie quotidienne - Armand Lévy


Préfacé par Doris Bensimon, chercheur au CNRS aujourd’hui à la retraite, cet ouvrage ne vise cependant pas un public exclusif d’uni-versitaires, mais un lectorat plus large qui sera certainement intéressé par cette nouvelle publication sur les juifs du Maroc où l’auteur mêle agréablement des souvenirs personnels et des sources bibliographiques bien maîtrisées.

Si ses pages se lisent effect
ivement comme une histoire : “Il était une fois des juifs qui vivaient traditionnellement en bonne entente avec des arabes...”, l’auteur ne verse pas dans lapologétique. Après un rappel des composantes historiques et sociales de la judaïcité marocaine, des anciens mellahs comme de ses mutations récentes, lauteur sattache également aux principaux rituels liés au cycle de la vie ainsi qu’à certains modes d’expression, chant, musique, proverbes..., auxquels il ajoute une série de portraits de personnages familiers aux anciens habitants de Casablanca.

 dans cette ville en 1932, l’auteur qui vit aujourdhui à Paris, est originaire d’une ancienne famille juive de Mogador, et pour rendre compte de la condition des juifs du Maroc dans la modernité, il s’est bien sûr attaché à sa capitale, mais également à sa ville d’origine, ainsi qu’à deux autres villes du Maroc espagnol, Tétouan et Tanger.


Pour le plaisir du lecteur, il s’
attarde sur des témoignages familiaux, comme celui dun extrait des registres des circoncisions tenus entre 1864 et 1955 par le rabbin Judah Bendahan de Mogador et poursuivi par ses fils en Angleterre1, ou sur d’autres anecdotes qui témoignent de lattachement que les émigrés des anciennes juderías dispersés de par le monde continuent à manifester pour leur passé.

Comments