Maintenant : Au Brésil, Abravanel le surdoué


Notre lecteur prof. Paulo Valadares nous mande un extrait d’article quil rédigea il y a trois ans concernant Silvio Santos, présentateur de télévision, impresario, banquier, le Brésilien le plus populaire, assure-t-il, et lhomme qui paie le plus dimpôts dans son pays (6,6 millions de $ par an écrit-il !)

Rien à dire sur ce très charmeur et beau garçon (photo à l’appui...) sauf que, sous son nom demprunt, se dissimule un Senior (Silvio) Abravanel, fils d’Albert Abravanel de Salonique.

Paulo Valadares inscrit la trajectoire de cet Abravanel dans la grande lignée bien connue remontant à Don Isaac.
Albert, le père de Silvio, après avoir vendu des pistaches à Paris, é expulsé de France, échoua au Brésil où il épousa une Izmirlia...

Quant à Silvio, une carrière ...sinueuse le mena de la vente de babioles pour touristes à la tenue d’un bar, aux salles de jeux de divers casinos, à l’organisation de spectacles, à la banque, puis la radio et la télévision brésiliennes. Cet homme multi-faces est un génie de la finance, nous confie Paulo.

On s’
en doutait un peu au vu du déroulement de carrière !

Comments