Karl Marx est-il juif ?

Un personnage controversé : Karl Marx

Adulé par certains, rejeté par d’autres, quiconque s’intéresse de près ou de loin à l’histoire ou à la philosophie a entendu parler de Karl Marx. Ce personnage, aux idées controversées et à la vie pleine de paradoxes, est avant tout un symbole de la lutte ouvrière et de la pensée anticapitaliste. Mais une interrogation persiste autour de lui : celle de son appartenance religieuse. Karl Marx était-il juif ?

Des origines à explorer : sur les traces du judaïsme de Marx

Karl Marx naît en 1818 dans une Prusse réservant une place limitée aux juifs dans la société. Son père, Herschel Marx, est issu d’une longue lignée de rabbins. Cependant, le grand-père de Marx, Marx Levi Mordechai, avait pour des motifs encore discutés, adopté le nom de Marx en 1808. Paradoxalement, et malgré cette ascendance judaïque directe, Karl Marx n’est pas élevé dans la foi de ses ancêtres. Herschel Marx, face au décret prussien qui interdisait aux juifs d’exercer une profession libérale, avait choisi de convertir sa famille au protestantisme. C’est ainsi que Karl Marx a été baptisé à l’âge de six ans.

Le judaïsme, un héritage nié

Aucune preuve ne permet de faire de Marx un juif pratiquant ni même un juif de cœur. Et pour cause, Karl Marx adopte une attitude radicale vis-à-vis des religions, radotant une célèbre phrase devenue depuis un adage : « La religion est l’opium du peuple. » Celui qui passe alors pour être le père du socialisme scientifique n’hésite pas à dénoncer les travers du judaïsme à son époque. Dans un texte célèbre, « Sur la Question juive », datant de 1843, Marx dénonce le judaïsme qui selon lui est l’incarnation de la domination de l’argent et de la spéculation.

Marx était-il un self-hating Jew ?

Cette position négative de Marx envers le judaïsme n’a pas manqué de susciter des controverses. Nombreux de ses détracteurs ont vu dans ces attaques hostiles envers sa propre origine, une forme d’auto-antisémitisme, terme connu aussi sous l’appellation anglaise de « self-hating Jew ». Cependant, il est important de préciser que Marx dans sa critique du judaïsme, critiquait en réalité le judaïsme comme étant synonyme de capitalisme et ce, dans sa quête idéologique d’un monde libéré de l’exploitation de l’homme par l’homme. Il ne visait, en aucune manière, le peuple juif dans son entièreté.

Le mystère demeure

Entre une origine juive avérée, une vie adulte passée à décrier les religions dont le judaïsme, la question demeure ouverte. Karl Marx était-il juif ? Répondre à cette interrogation peut conduire à une réponse nuancée. De par son héritage familial, Marx était effectivement juif. Mais par sa pensée et son attitude hostile envers les religions, il ne serait pas judicieux de lui attribuer une identité juive sur un plan religieux ou même culturel. La vérité réside probablement entre ces deux affirmations.

★★★★★

Laisser un commentaire