Une star montante du cricket sud-africain a dédié un prix à Israël. Il a ensuite fait l’objet d’une enquête pour discours de haine.

(La Lettre Sépharade) — Lorsque le joueur de cricket sud-africain David Teeger, âgé de 18 ans, a reçu le titre d’« étoile montante » lors d’une cérémonie de remise de prix juifs en octobre, il a dédié cette distinction à Israël.

« Oui, j’ai été [given] cette récompense, et oui, je suis maintenant l’étoile montante, mais les véritables étoiles montantes sont les jeunes soldats en Israël », a déclaré Teeger, selon le South African Jewish Report. « Et j’aimerais le dédier à l’État d’Israël et à chaque soldat qui combat pour que nous puissions vivre et prospérer dans la diaspora. »

Teeger, qui observe Shabbat et reste casher, est le capitaine de l’équipe sud-africaine de cricket des moins de 19 ans, qui devrait participer à la Coupe du monde de sa tranche d’âge l’année prochaine. Il occupe également un poste de direction de haut rang au sein de sa prestigieuse école King Edward VII à Johannesburg.

En réponse à ses commentaires pro-israéliens, l’Alliance locale de solidarité avec la Palestine a déposé une plainte auprès de la Confédération sud-africaine des sports et du Comité olympique, qui ont ouvert une enquête sur Teeger. Il aurait été suspendu de son droit de jouer au cricket pendant que l’enquête était en cours.

L’avocat respecté Wim Trengove, nommé pour diriger l’enquête, a finalement innocenté Teeger de tout acte répréhensible au début du mois. Il a jugé que les commentaires de Teeger ne violaient pas la constitution sud-africaine ni le code de conduite de son équipe de cricket, les Central Gauteng Lions, selon le journal sud-africain Daily Maverick.

« La Cour constitutionnelle a souligné que le droit à la liberté d’expression ne protège pas le discours de haine, mais a souligné que l’expression de convictions impopulaires ou même offensantes ne constitue pas un discours de haine », a écrit Trengove dans ses conclusions.

Dans un épisode similaire plus tôt cette année, la Fédération sud-africaine de rugby a désinvité une équipe israélienne d’une compétition internationale après avoir fait face aux pressions de la Coalition sud-africaine BDS, une filiale du Comité national palestinien BDS qui promeut le mouvement de boycott, de désinvestissement et de sanctions contre Israël. . Dans cette affaire, l’instance dirigeante mondiale du rugby a jugé que cette décision n’était pas discriminatoire.

Bien que Teeger ait été innocenté par l’enquête, les dirigeants juifs d’Afrique du Sud sont mécontents.

« Cricket Afrique du Sud devrait avoir honte de soumettre un jeune écolier à une inquisition maoïste pour tester sa pureté idéologique », a déclaré le grand rabbin d’Afrique du Sud, Warren Goldstein, dans une vidéo YouTube, selon le Jewish Chronicle.

Goldstein a également visé l’Alliance de solidarité avec la Palestine, qu’il accuse d’avoir des liens avec le Hamas et l’Iran. Il a déclaré que leurs partisans « ont célébré le meurtre de 1 200 Juifs le 7 octobre ». [and] a lancé une campagne haineuse contre Cricket South Africa », selon le Chronicle.

Goldstein a également accusé le président sud-africain Cyril Ramaphosa de fomenter l’antisémitisme dans le pays, où le gouvernement a récemment voté la suspension de ses relations diplomatiques avec Israël. « M. Monsieur le Président, vous avez donné le ton à tout cela parce que le ciblage d’Israël par le gouvernement sud-africain est en réalité antisémite », a déclaré Goldstein dans la vidéo.

Le sentiment pro-palestinien est répandu en Afrique du Sud, où le régime de l’apartheid a exercé une discrimination à l’égard des non-Blancs pendant une grande partie de la seconde moitié du XXe siècle. De nombreux militants pro-palestiniens contemporains affirment que le traitement réservé aux Palestiniens par Israël est analogue à l’apartheid en Afrique du Sud.

Plus de 50 000 Juifs vivent aujourd’hui en Afrique du Sud.

Mandy Yachad, une ancienne star juive du cricket qui a représenté l’Afrique du Sud dans des compétitions internationales, a déclaré au Chronicle qu’il boycotterait les prochains événements de cricket en raison de ce qu’il a qualifié de traitement « raciste » de Teeger.

« Non seulement je n’accepterai pas les invitations au pavillon en tant qu’ancien joueur national, mais je refuserai également d’entrer dans les terrains où se déroulent les matches », a déclaré Yachad. « J’aime regarder nos équipes, surtout chez les Wanderers et à Newlands, mais pas après ce qui vient de se passer. »

★★★★★

Laisser un commentaire