Les « Schtroumpfs » sont-ils fascistes ?

Alors qu’un grand film hollywoodien qui sortira cet été est sur le point de faire découvrir à une toute nouvelle génération d’enfants ces petites créatures bleues appelées Schtroumpfs, un écrivain et professeur français avertit les parents qu’emmener les enfants au Cineplex n’est peut-être pas une si bonne idée. une bonne idée. Selon Antoine Bueno, les choses ne sont pas tout à fait ce qu’elles pourraient paraître dans le Village Schtroumpf.

Dans ce monde mignon et imaginaire de bande dessinée, Bueno perçoit une couverture pour un État fasciste et totalitaire avec des pratiques et des messages racistes, sexistes et antisémites. Bueno n’est pas le premier à suggérer de telles idées, mais jusqu’à présent, il s’agissait simplement de diatribes de voix marginales provenant de divers coins d’Internet. Avec la publication ce mois-ci par le professeur de son « Petit Livre Bleu », ces théories semblent se généraliser.

Pourquoi Bueno s’en prendrait-il à ces pauvres petits personnages bleus fictifs ? Eh bien, leurs ennemis ne sont-ils pas des petits Noirs ? Le Grand Schtroumpf autoritaire ne dirige-t-il pas ce village « utopique » comme un Hitler ou un Staline ? Et jetez un œil au pire ennemi des Schtroumpfs, Gargamel : ne ressemble-t-il pas à ces caricatures antisémites de l’Allemagne d’avant la Seconde Guerre mondiale ?

Bueno ne préconise pas que ses concitoyens fous de bandes dessinées arrêtent d’acheter et de lire les livres des Schtroumpfs. Mais il prévient que les lecteurs – du moins les adultes parmi eux – ne devraient plus fermer les yeux sur le véritable agenda de ces petits personnages bleus à l’air câlin.

Et que pensent les Français de Bueno ? Qu’il lit non seulement trop de bandes dessinées Schtroumpfs, mais aussi qu’il y lit trop.

★★★★★

Laisser un commentaire