Le parti néo-nazi grec Aube dorée menace de mettre les immigrés dans des « fours »

La police grecque enquête sur le parti néo-nazi Aube dorée après que certains de ses membres ont été filmés menaçant de transformer les immigrants « en savon » et de les mettre dans des « fours ».

L’enquête annoncée mercredi a été déclenchée par la diffusion mardi d’une émission sur la chaîne britannique Channel 4 News qui suivait les candidats d’Aube dorée lors des élections de l’année dernière. Dans l’émission, l’un des candidats, Alexandros Plomeratis, fait clairement référence à l’Holocauste en menaçant les nombreux immigrés qui vivent à Athènes. « Nous sommes prêts à allumer les fours », dit-il. « Nous les transformerons en savon, mais nous pourrions avoir une éruption cutanée. » Plomaritis, qui n’a pas été élu au parlement, a également menacé de « faire des lampes avec leur peau ».

À la suite de la diffusion, le nouveau groupe de travail antiraciste de la police grecque a déclaré qu’il avait soumis les images à un procureur d’Athènes pour examen.

Golden Dawn a déclaré dans un communiqué publié sur son site Internet que ses membres avaient été filmés illégalement et qu’ils avaient « plaisanté » avec les journalistes.

Golden Dawn a envahi le Parlement grec avec 19 législateurs lors des élections de l’année dernière, faisant campagne sur une plate-forme anti-austérité et anti-immigrés qui s’est nourrie des peurs des Grecs qui ont vu le pays inondé d’immigrants au milieu d’une terrible récession. Des groupes juifs grecs et internationaux ont à plusieurs reprises condamné Aube dorée comme raciste et antisémite.

★★★★★

Laisser un commentaire