Didier Raoult est-il juif ?

Didier Raoult, personnage complexe et polémique

Il y a des hommes qui déclenchent le débat, qui soulèvent les passions. Didier Raoult est de ceux-là. Le professeur français, microbiologiste de renom, est à la fois salué ou critiqué pour ses positions souvent controversées, notamment dans le contexte actuel de la pandémie de la COVID-19. Récemment, une question sur son appartenance religieuse, autrement dit la question du « Didier Raoult est-il juif ? », a envahi les réseaux sociaux. Comment cette question s’est-elle imposée ? Que nous dit-elle de notre société et de son rapport à la célébrité, à l’expertise scientifique ?

Didier Raoult : le Juif ou le Catholique ?

Didier Raoult naît le 13 mars 1952 à Dakar, au Sénégal, de parents médecins, originaires de l’île de la Réunion et de la Guadeloupe. La religion, pour cet homme, qui se définit avant tout comme scientifique, n’apparaît pas comme une préoccupation majeure. Alors comment en est-on arrivé à se demander si Didier Raoult était juif ?

Tout commence par une rumeur qui court, puis qui prend de l’ampleur à mesure que le professeur Raoult gagne en notoriété. Des forums de discussion aux réseaux sociaux, on lit ici et là que Raoult serait de confession juive. Il est vrai que son nom pourrait prêter à confusion, « Raoult » pouvant évoquer certains patronymes juifs ashkénazes.

Pourtant, lorsqu’on creuse un peu, on ne trouve aucune source crédible permettant d’affirmer que Didier Raoult serait de confession juive. Au contraire, dans une interview pour « la Provence » en 2015, le professeur affirme son attachement à l’Eglise catholique, ce qui semble contredire l’hypothèse d’une appartenance au judaïsme.

Une question qui en dit long sur notre société

Alors, pourquoi cet intérêt pour la religion de Didier Raoult ? La question en elle-même peut prêter à réflexion. Pourquoi cherchons-nous à coller une étiquette religieuse à une figure de la science ? Est-ce pour mieux la comprendre, pour la ranger dans une case ou pour déterminer si nous pouvons lui faire confiance en fonction de nos propres croyances et préjugés ?

En outre, la manière dont cette rumeur s’est répandue révèle beaucoup sur notre rapport à l’information à l’ère numérique. La propagation virale (c’est le cas de le dire) de la rumeur « Raoult est juif », sans aucune vérification factuelle, montre à quel point nous sommes sensibles aux « fake news ».

Le respect de la vie privée, un principe à préserver

Finalement, qu’importe la religion de Didier Raoult ? Qu’il soit juif, chrétien, musulman ou athée, cela ne change rien à ses compétences scientifiques. Comme toute personne, le professeur Raoult a droit au respect de sa vie privée, et sa religion, s’il en a une, ne concerne que lui.

Si nous avons besoin de comprendre les positions et les déclarations du Professeur Raoult, c’est avant tout dans son domaine de compétence, la microbiologie, que nous devons chercher. Les débats religieux n’ont pas leur place ici et nous éloignent de l’essentiel : l’évaluation rigoureuse et impartiale du travail scientifique de Didier Raoult.

En définitive, la question de la religion de Didier Raoult apparaît davantage comme un symptôme de notre société, qui tend trop souvent à mélanger les domaines et à chercher des explications simplistes aux phénomènes complexes. C’est à nous, citoyens, d’être vigilants, de vérifier les informations que nous relayons et de respecter la vie privée des autres, même (et surtout) lorsqu’il s’agit de figures publiques.

★★★★★

Laisser un commentaire