La police suisse enquête après qu'un juif ait été poignardé à Zurich pour un possible crime de haine

(JTA) — Les Juifs suisses prévoient une veillée après qu’un membre de la communauté orthodoxe de Zurich âgé de 50 ans ait été poignardé samedi soir, ce qui, selon la police, pourrait être un crime de haine.

L'homme de 50 ans qui a été poignardé est hospitalisé après avoir subi des blessures mettant sa vie en danger, selon Tachles, un magazine juif suisse.

Un suspect de 15 ans a été arrêté sur place, dans le centre de Zurich, à quelques minutes à pied de plusieurs synagogues. Un secouriste a déclaré à Blick, un site d'information suisse, que l'adolescent avait ri lors de son arrestation. Le site et les médias orthodoxes ont rapporté que des témoins ont déclaré que le suspect avait tenu des propos islamistes et antisémites lors de l'attaque.

«Le contexte et le déroulement des événements ne sont pas clairs», a déclaré samedi soir la police municipale de Zurich dans un communiqué. «Les enquêtes en cours de la police cantonale zurichoise et du ministère public de la jeunesse compétent vont dans tous les sens et incluent explicitement la possibilité d'un crime antisémite.»

La police a annoncé dimanche que le suspect avait été déféré au système de justice pour mineurs. En outre, le département a indiqué dans un communiqué que les mesures de sécurité ont été renforcées autour de la ville, qui abrite environ 6 000 Juifs.

«La police municipale de Zurich, après consultation des organisations juives de la ville de Zurich, a renforcé les mesures de sécurité autour de certains lieux ayant un lien avec les Juifs par mesure de précaution», indique le communiqué.

Cet incident survient alors que les incidents antisémites signalés dans le monde se multiplient dans le contexte de la guerre entre Israël et le Hamas.

« Le SIG est profondément choqué qu’un membre de la communauté ait été victime d’une telle attaque », a déclaré la Fédération suisse des communautés juives, connue sous le nom de SIG, dans un communiqué. «Les agressions physiques contre les Juifs en Suisse sont très rares. La communauté juive a été épargnée par de telles attaques potentiellement mortelles au cours des deux dernières décennies. Cependant, depuis le 7 octobre, il y a eu une augmentation significative de ces agressions physiques.»

Le secrétaire général du groupe, Jonathan Kreutner, a déclaré à Blick que la communauté juive locale ne se laisserait pas décourager par cet incident.

Cet article a été initialement publié sur JTA.org.

★★★★★

Laisser un commentaire