Cancionero sefardi de Turquia - BIenvenida (Berta) Aguado-Mushabak

En espagnol, Chants sépharades de Turquie

2004 - Tecnosaga
Dolores Armengot 13
E 28025 Madrid
tecnosag@tecnosaga.com
www.tecnosaga.com

Ce disque s’inscrit dans la lignée des travaux de Susana Weich-Shahak qui recueille depuis tant d’années les chants du folklore judéo-espagnol en Israël, dans les Balkans, au Maroc et parfois même en Espagne, pour le compte de la riche Phonothèque d’Israël.

Susana, et Berta qui chante ici a cappella ou s’accompagnant éventuellement de son tambourin, collaborent depuis 1992.
Nous apprenons au passage que Berta, née en 1929 près de Smyrne,1 était la cadette de six enfants et fut plutôt… épisodique à l’école : elle préférait chanter, suivant en cela l’exemple de sa sœur , son aînée de 22 ans (Que Susana eut d’ailleurs l’occasion d’enregistrer lorsqu’elle avait 92 ans !).

Autant dire que Berta porte les chansons en elle, les a apprises durant sa petite enfance, les restitue sans aucune connaissance acquise, ni musicale ni autre, ni même une particulière attention à la gamme chromatique. Et cela participe, bien sûr du sentiment d’authenticité. Et que parfois la justesse de ton soit approximative -selon nos critères modernes et occidentaux- dans tel ou tel passage est sans importance.2


Il faut croire incidemment que le public est sensible à cette authenticité pour que Berta, accompagnée de Loretta Dora Gerassi (native de Bulgarie qui ne chante pas ici), recueille tant de succès dans ses prestations en Israël et même en France où nous nous souvenons de deux concerts au Théâtre du Rond-Point à Paris devant une salle comble, après d’ailleurs les avoir déjà entendues en Israël.

Le livret, en espagnol et en anglais illustre une fois de plus la maîtrise de Susana Weich Shahak qui répartit les chansons en “de noces”, “lyriques”, romances, coplas, infantiles et “emprunts à d’autres folklores”.

Au passage on reconnait quelques airs largement repris depuis : Los caminos de Serkigi, Hija mia te vo dar, Cuatro muchachicas 3 etc.

Un incunable.

Jean Carasso


Comments