Le rendez-vous poétique de l'automne - Rencontre avec l'auteure Rita Gabbaï-Tazartès


Le dimanche 21 octobre 2007 nous fut très poétique.
Dans les murs de l’Alliance Israélite Universelle, hôtesse de l’après-midi, La Lettre Sépharade, en partenariat avec Aki Estamos – l’Association des Amis de La Lettre Sépharade – a eu le plaisir de recevoir la talentueuse poétesse Rita Gabbaï-Tazartès.

Jean-Claude Kuperminc, directeur des archives et de la bibliothèque de l’A.I.U., a intronisé l’après-midi au côté de Jean Carasso, fondateur de La Lettre Sépharade et organisateur de l’événement.

Avec émotion, Jenny a rendu un vibrant hommage à Dolly pour des efforts jamais relâchés à transmettre et à diffuser la langue et la culture judéo-espagnoles.

Dans le cadre de la parution de son livre Poezias de mi vida, Rita est venue d’Athènes présenter son travail à un public de plus de cent trente personnes, motivées affectivement et culturellement par le judéo-espagnol. Cette femme brillante, sensible et réaliste a jeté avec élégance et émotion sa vision du monde dans un micro au travers de quelques poésies choisies par ses soins. Gaëlle et Linda ont eu la délicate attention de traduire certaines déclamations à l’intention des personnes non familières du judéo-espagnol. Sur un fond musical du violoniste Rachid, les chanteuses Marlène et Stella se sont fait l’écho de quelques poésies entonnées et bissées par le public conquis. Notons que les mélodies ont été composées et adaptées par Judy Frankel, interprétées par celle-ci dans son album Silver and Gold - De Plata y Oro; et par Monica Monasterio et Horacio Lovecchio dans l’album Almendrikas y Piniones.

Après les dédicaces de Rita et la présentation des autres ouvrages de la collection1, nous avons été conviés au copieux buffet offert et préparé par Aki Estamos et par l’A.I.U. Les mets et rafraîchissements largement symboliques ont su clore cet après-midi avec une grande convivialité et un sentiment de certitude pour tout un chacun quant à la survivance et à la transmission de la langue. En effet, si certaines personnes difficilement mobiles ont su venir profiter de ce moment, notons qu’il a été entrecoupé de quelques cris d’enfants qui signent une relève assurée. Les caméras et micros de Akadem offriront une diffusion de l’après-midi sur leur campus virtuel.

La Rédaction


 

Qui sont nos intervenants ?

• Rita GABBAÏ-TAZARTES auteure de plusieurs recueils de poèmes en judéo-espagnol, tous repris dans ce nouveau volume, d’un dictionnaire de base ladino-grec et d’un ouvrage sur les philosophes juifs du Moyen Âge. Elle a été chargée des relations culturelles de l’ambassade d’Israël à Athènes. Elle enseigne aujourd’hui le judéo-espagnol.

• Jenny FRESCO-LANEURIE secrétaire générale de Yad Vashem-France, qui succède à Dolly MODIANO-BENOZIO comme présidente de Aki Estamos, l’Association des Amis de La Lettre Sépharade.

• Jean-Claude KUPERMINC directeur des archives et de la bibliothèque de l’AIU. 


• Jean CARASSO créateur et pilote de La Lettre Sépharade pendant quinze ans, est l’initiateur de cet après-midi culturel.

• Gaëlle COLLIN universitaire diplômée de philologie, vient de publier Entre dos mundos, ouvrage qui recense les publications du judaïsme bulgare avec son collègue…

• Michael STUDEMUND-HALEVY chercheur et professeur d’Université à Hambourg, polyglotte de grande culture générale et judéo-espagnole.

• Linda TOROS universitaire, journaliste, traductrice interprète dans plusieurs langues dont le judéo-espagnol et l’espagnol qui sont des langues familiales.








































• Rachid BRAHIM-DJELLOUL violoniste formé au Conservatoire de musique de Paris en musique classique et baroque, accompagne volontiers notre répertoire folklorique.

• Marlène SAMOUN-SZLAKMANN chante depuis plus de vingt ans les mélodies judéo-espagnoles, exerce également son art dans les domaines variés comme le jazz ou le negro-spiritual entre autres.

• Stella BENREY-GUTMAN chanteuse, née en Turquie à Andrinople-Edirne ; le judéo-espagnol est sa langue maternelle.

• Aki Estamos Association des Amis de La Lettre Sépharade, AALS, créée il y a dix ans. Cette association judéo espagnole anime diverses activités et publie aujourd’hui un bulletin.

• Akadem campus numérique, né d’un projet communautaire lancé par le Fonds Social Juif Unifié et cofinancé par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Il a son siège au Centre Rachi. Son site www.akadem.org vise à promouvoir et diffuser la culture juive. 

La Rédaction
Comments