Os Xudeus en Galicia - Maria Gloria de Antonio Rubio

En galicien, Les juifs de Galice
2004, Edicións Lóstrego
apartado 2221, 15780 Santiago
109 pages
ISBN 84 933244 1 8

Grâce à Mme de Antonio Rubio, non seulement nous disposons d’un bel ouvrage en espagnol sur les Juifs de Ribadavia, mais aussi d’un autre ouvrage en galicien sur les juifs de Galice.
Elle reprend en élargissant l’aire géographique les principaux éléments du précédent ouvrage en les systématisant : ainsi elle nous offre une estimation du recensement des juifs de Galice, leur distribution dans la région (20 communautés), l’organisation des aljamas, les professions exercées, les conditions des prêts, quelques biographies. J’ai noté deux aspects très intéressants.


D’une part, l’attitude toujours particulière d’Isabelle de Castille qui n’hésite pas le 21 février 1489 à envoyer une lettre aux magistrats d’Ourense pour qu’ils veillent à la sécurité et aux biens des juifs, lesquels se sentent menacés par des nobles et des notables de la ville. L’édit devra être lu sur toutes les places de Galice. Le 30 mai 1489 Mosé Perez collecteur d’impôts du Comte de Ribadavia, écrit à la Reine pour se plaindre car son maître, après avoir donné son accord pour un contrat de collecte de 4 ans, entend le faire cesser. La Reine demande à sa justice de faire droit à la juste requête de Mosé Pérez mais le 31 mars 1492 elle signe le décret d’expulsion. Comment ? Pourquoi ? le débat reste ouvert. D’autre part dans la liste des métiers exercés par les juifs de Galice, l’auteur nous rappelle à bon escient que la Bible dite Kenniccott d’Oxford redécouverte au XVIIIe siècle par Benjamin Kenniccott, chanoine d’une église d’Oxford est une bible de l’Ancien Testament richement illuminée et calligraphiée par Moise ibn Zabarah, lequel déclare en fin d’ouvrage qu’elle a été terminée le 3e jour du mois d’Av 5236 (24 juillet 1476). Elle fut exécutée sur les instructions de Don Isaac, fils du défunt Salomon de Prague, qui ordonna aussi la confection d’un étui fermant à clé et portant en hébreu la mention Yzaak. Il y avait donc aussi des scribes…

Un petit ouvrage fort bien composé qui nous dit ce que nous devrions savoir sur les juifs de Galice en galicien, la langue qu’ils parlaient eux aussi entre eux…

Charles Leselbaum


Comments