Ruta Jueva - Martine Berthelot, cal.ligrafies Lalou

Catalan, français et anglais. Route juive.   2002, Association Sources
5 quai Nobel, 66000 Perpignan
Tél. 04 68 89 10 05
Fax 04 68 89 18 86
jeanpierre.lacombe@wanadoo.fr - 233 pages, ISBN : 2-9515937-2-4

A noter que le livre est présenté en trois langues : le catalan, le français et l’anglais, mais pas l’espagnol… en trois colonnes parallèles bien différenciées par la typographie et la couleur, d’où l’élégant format carré résultant de ce parti !
Oh le plaisant guide touristique ! Oh l’originalité de la conception, la beauté de la présentation et de l’iconographie, la somptuosité des calligraphies de Franck Lalou !1



Cette route, depuis Narbonne jusqu’au sud de Gérone incite à une flânerie sur les traces de vie juive dans ce qui fut la Grande Catalogne médiévale, s’étendant à cheval sur la France et l’Espagne actuelles. Mais l’étude se poursuit jusqu’à la période contemporaine, celle de l’occupation allemande en France et expose que la région connut, encore au XXe siècle bien des exodes nord-sud et inverses, et pas seulement de Juifs !

Le cadrage socio-historique des communautés traditionnelles est fort bien présenté, l’organisation communautaire juive, bien décrite, assurant - sous protection royale - une réelle autonomie de fonctionnement interne.2 La Catalogne fut une région d’intenses échanges intellectuels entre Sfarad et Tsarfat,3 un lieu de passage des cultures. Pour mémoire, la Kabbale, née à Lunel s’est épanouie à Gérone autour de Mossé ben Nahman (Nahmanides) au sein d’une aljama4 de 800 âmes au début du XIVe siècle.
Au nord, Montpellier constitue un centre attractif  pour l’enseignement de la médecine, jusqu’à la Provence et au delà.


Dans le cours de la lecture sont opportunément insérés des tableaux sur les importants personnages rencontrés, sur les termes demandant explication, sur les patronymes typiques etc.

Dès que commence le cheminement, un plan de la ville visitée et de nombreuses illustrations de qualité agrémentent agréablement le propos.5



Et Martine Berthelot promène ses lecteurs de manière toujours attrayante, suscitant sans cesse leur intérêt, illustrant ses dires de très belles photographies, faisant découvrir du nouveau même à ceux qui connaissent bien la région décrite : Cotlliure (Collioure) et Céret, Vilajuïga, Cadaquès, Peralada, Castelló d’Empúries surtout comportent quelques traces de vie juive, alors que celles de Besalú (savez-vous en quelles circonstances fut découvert et identifié en 1964 le seul miqvé d’Espagne ? Découvrez le charme de ce village superbe !) et Gérone sont connues de tous.

Si vous projetez quelques jours de vacances dans cette belle région, surtout hors de la haute saison, munissez-vous ce ce guide et précipitez-vous ! Vous ne le regretterez pas.

Le dernier chapitre du livre élargit le champ depuis la vallée du Rhône jusqu’à Tortosa.

Jean Carasso

Comments