Poésie : Mos koronamos


Et pour clore cette page de poésie, dans un tout autre genre, élégiaque celui-là, un petit poème de Beki L. Bahar qui vient d’en publier à Istanbul un recueil, intitulé KORONAS1

Beki, dans une savoureuse post-face explique qu’elle a toute sa vie écrit des poèmes, souvent en turc, qu’elle sera bientôt octogénaire, qu’elle a trouvés certains de ceux-ci dans un lot de très anciens papiers qu’elle avait perdus de vue et qu’elle a décidé de les publier dans la langue de son enfance.

Mos koronamos

En una nuve endorada
Entre el sielo i la tierra
Vistida de primavera
La mi donzeya
A su balabay aspera.
Kon alas de flor ayego a su lado
Loko de amor, echizado
Mano kon mano
De estreya a estreya bolamos
I en la luna mos koronamos.

Beki L. Bahar


Comments