…Ya basta, Julia ! | …Ça suffit, Julie !

Raphael Gatenio,

Nasyo a Salonik, en junyo 1957, onde bive oy.

Raphael se eskuzo de mos eskirvir en ingles.

Né à Salonique, en juin 1957, où il continue de vivre.
Il s’excuse et déplore d’avoir répondu à notre questionnaire en anglais. 
Nous avons traduit.

Bien d’autres correspondants de Salonique ont répondu très brièvement à notre questionnaire, mais trop tard pour que nous puissions inclure leurs réponses. Qu’ils soient ici remerciés collectivement.


El avlar…

Kuando mis paryentes no keryan ke mis ermanos i yo entyenden lo ke dizyan. I tambyen mi padre avlando mas i mas kon mi madre i dizyendo, a la fin “Ya basta, Julia !” Ninguno me ambezo. Solo tomi un poko eskutshando mi padre avlando a mi madre i a sus haveres.

Komo azer ?

Me sembra ke mos devemos de lavorar kon dos eskopos : esforzarmos de avlar en muestra famiya i estudyar.

Ke sentimos ?

Penso ke esta lingua muestra es una parte indispensavle de muestra identidad komo sefaradis. El Sefardizmo para mi es marka identitarya de grupo, apartenensya de kultura i de istoria.
Le parler…

Lorsque mes parents ne voulaient pas que mes frères et moi comprenions ce qu’ils disaient. Et aussi mon père discutant avec ma mère et disant finalement : “Ça suffit, Julie !” Personne ne m’a appris. J’en ai juste attrapé un peu écoutant mon père parlant à ma mère ou à ses associés.

Que faire ?


Il me semble que nous devons coordonner nos efforts à deux niveaux : 1° parler la langue en famille, et 2° l’étudier.

Notre sentiment…

Je pense que le judéo-espagnol est une composante essentielle de notre identité de Sépharades. Le Séphardisme pour moi est un sentiment d’appartenance, un marqueur identitaire collectif culturel et historique.
Comments