Kultura spanskih Jevreja na Jugoslovenskom tlu - Krinka Vidakovic’


En serbo-croate, lettres latines, puis résumé en anglais. 1986. “La culture judéo-espagnole en territoire Yougoslave” Éditeur Svjetlost à Sarajevo. 
1000 exemplaires 
318 pages.

Bien que le serbo-croate ne soit pas une langue facile à lire…, nous apprenons que l’auteure, née à Belgrade en 1949, a étudié à Chicago, au Caire, à La Havane et Belgrade et qu’elle a ainsi obtenu un doctorat en philosophie.

Elle expose que son travail résulte de recherches menées dans la presse judéo-balkanique des XIXème et XXème siècle, yougoslave en particulier, dont elle offre une étude très bien charpentée.

Elle évoque le processus d’acculturation, très précoce en Serbie par exemple, où dès la dernière décade du XIXème siècle Haïm Davicho écrivait déjà en serbo-croate dans la presse juive.

La seconde partie traite du Romancero sépharade dans le contexte européen et des chansons folkloriques sépharades dans le contexte juif.

Elle étudie un par un nombre de textes classiques : La doncella guerrera, La vuelta del marido, Morena me llaman, etc…, dans leur contexte historique, s’attardant sur les équivalences dans d’autres pays, - travail d’ethno-musicologue.

Krinka termine avec une très importante bibliographie de presse, année par année pour chaque journal étudié, et de livres (25 pages).1

Jean Carasso


Comments