Éditorial


Ce numéro comporte quatre volets : les ravages de l’Inquisition en Espagne; le judaïsme en Italie puis au Portugal; l’installation aux Amériques - mais pas seulement - de conversos de la Péninsule ibérique revenant au judaïsme dès que le danger de l’Inquisition s’éloigne.

Ces quatre sujets seront étudiés au travers de livres, revues et articles originaux écrits pour la LS. Aussi nos rubriques habituelles : “Livres” “Revues” etc. seront-elles cette fois-ci géographiques. A la fin, les rubriques habituelles : Lingua muestra,“Musique”, “Actualités” retrouvent leur place traditionnelle.

Au sujet de l’Inquisition nous en avons précédemment éclairé le règlement de base lui-même, les effets sur les crypto-juifs à Madrid en 1680, sur un protestant anglais en 1723, puis sur les Chuetas des Baléares durant plusieurs siècles, quasiment jusqu’à nos jours.

Dans ce numéro, et grâce à un livre du fonds Nahmias publié “à chaud” en 1613, nous examinons l’expulsion en fin 1609 des Moriscos, musulmans s’étant convertis au catholicisme dès la fin du XVème siècle, symétriquement à des juifs, surtout dans le sud de l’Espagne, pour pouvoir rester dans leur pays. Un livre contemporain, issu d’une thèse, nous éclaire sur la cohabitation entre Maures et chrétiens à Grenade au XVIème siècle. Seront aussi examinées les conséquences lointaines de ce reflux de Moriscos hispanisés, vers la Tunisie entre autres pays, et de façon plus générale la formation de cultures diverses.

Le second volet concerne le judaïsme italien, avec un état des lieux et l’étude de la synagogue emblématique de Pise, toute proche de Livourne.

L’article sur le Portugal contemporain débute par une affirmation percutante : “Le Portugal est aujourd’hui un pays sans juifs”. Mais la rubrique se poursuit par un commentaire de la vie d’Artur de Barros Basto - “Le Capitaine” - ce découvreur de marranes dont il a, au milieu de ce siècle, contribué à ramener bon nombre au judaïsme.

Une superbe revue et différents livres nous éclaireront sur la présence de crypto-juifs dans les divers équipages de Colomb lui-même et de ses successeurs, le retour au judaïsme de ces émigrés lorsque cela devint possible... et ceci jusqu’à maintenant.

Plusieurs autres livres ont retenu notre attention, dont un publié en turc et commenté ici en lingua muestra - c’est une première.

Dans la rubrique “Actualités” vous serez informés de la genèse du nouveau Musée Juif d’Athènes qui vient d’ouvrir ses portes. Et vous vous réjouirez de la création d’une Association des Amis de La Lettre Sépharade - Aki estamos -annonçant déjà sa première manifestation récréative et culturelle pour ce mois de juin.

 La Rédaction

Comments