Sur les pas de mon ancêtre 650 ans après - Haïm Menir


Jai eu la satisfaction de participer à la délégation qui s’est rendue au Portugal pour le 500ème anniversaire de l’expulsion des Juifs de ce pays, et de vivre trois jours pleins d’événements.

L’émotion a commencé pour moi à Porto dans l’ancien quartier juif, sur l’emplacement d’une synagogue, avec la pose d’une plaque commémorant les martyrs, par un représentant du gouvernement en présence du maire de la ville. Durant une demi-heure je tremblais sur mes jambes à l’idée que 650 ans auparavant, mon ancêtre Don Juda Ben Menir (Z.L.), grand rabbin du Portugal entre 1370 et 1383 était debout à ma place, ou pas très loin.

Le lendemain nous étions à Belmonte, un village dans la montagne parmi d’autres dans lesquels quelques centaines de crypto-juifs ont vécu pratiquant leur judaïsme en cachette 1.  Un bienfaiteur qui les a pris en sympathie, Salomon Azoulay, leur a fait construitre une magnifique synagogue que nous inaugurons en présence de Dan Tichon, président de la Knesset israélienne, cependant que notre Grand Rabbin René Sirat posait la première pierre du cimetière juif.

Le lendemain à Lisbonne dans la grande synagogue, le président de la communauté du Portugal recevait le président de l’Etat, le président de la Knesset et notre délégation, en présence de nombreuses personnalités juives et non-juives.

L’après-midi, le Parlement portugais, toujours en présence de Dan Tichon au nom du Parlement d’Israël, abrogeait à l’unanimité le décret d’expulsion, précisément ce 5 décembre 1996, date anniversaire, tandis que le président de la République, accompagné de son épouse, nous recevait le soir en son palais, hospitalier, cordial et francophone, échangeant quelques mots avec les uns et les autres.

Difficile de contenir mon émotion !

Haïm Menir

Comments