Sef@rad (en portugais)

Sef@rad.  rua Bela Cintra 1318-34, São-Paulo CEP 01415-001  Brésil. Six éditions par an, 18 US$

Il s’agit d’une toute nouvelle revue brésilienne dont nous avons le premier numéro sous les yeux.

Helio Daniel Cordeiro en est le créateur responsable, et il explique l’esprit de cette nouvelle publication. Au milieu de la diversité du judaïsme brésilien primitivement sépharade, fait de migrations successives depuis l’Europe à partir du premier arrivé : Gaspar de Gama en 1500, il tient à réserver la possibilité de s’exprimer aux convertis à travers les siècles et sous la pression de l’Inquisition, ex-nouveaux-chrétiens qui tiennent maintenant à retourner au judaïsme de leurs ancêtres. Et ils sont nombreux. Le problème commence à être étudié au Brésil depuis les années 60, mais surtout depuis les années 80 et des universitaires se sont, depuis, penchés sur la question. Il en cite bon nombre.


       Lui même, Cordeira, raconte que dès l’âge de douze ans il était intrigué par les pratiques crypto-juives dans sa famille.
Mais ce n’est que vers sa vingtième année, à l’université, qu’il commença à comprendre le caractère particulier du néo-judaïsme au Brésil.

Et il nous fait part de son étonnement admiratif... que nous partageons. Il a d’ailleurs publié un livre en 1994 (en portugais : “Os Marranos e a Diáspora Sefardita).


Comments