Ébauche de bibliographie sépharade (suite)


A la bibliographie sommaire que nous avons publiée dans notre numéro précédent il est utile d’ajouter deux ouvrages intéressants à un titre ou un autre :
           

BENBASSA Esther et  RODRIGUE Aron : Juifs des Balkans, espaces judéo-ibériques XIVème-XXème siècle. Paris. La Découverte 1993. 415 pages.
Nous avions commenté cet ouvrage trans-frontières dans notre numéro de juin 1993, le proposant comme l’un des livres de référence sur le sujet.

NAHON Gérard
Métropoles et périphéries séfarades d’occident.
Paris. Editions du Cerf, 1993. 492 pages.
Nous avions relaté l’originalité de la vision offerte par cet ouvrage dans notre numéro de  juin 1994.

Puis ce dernier qui vient de nous parvenir :

 ATTAL Robert
Les Juifs de Grèce. Bibliographie, additifs à la première édition1.
Jérusalem.  Institut Ben Zvi 1996. 120 pages.
Tous les universitaires et les chercheurs savent bien qu’on ne pouvait travailler sur notre culture hispano-balkanique sans avoir disposé, sous le coude gauche, la superbe bibliographie de Robert Attal. Mais outre qu’elle datait de 1984 elle était devenue introuvable - sauf en bibliothèque. Robert Attal s’est attelé à la tâche de la mettre à jour au fil de ses lectures et découvertes de par le monde, et il en résulte ce volume qui deviendra à son tour indispensable, associé au premier. Il comporte des sections en hébreu, en français et en grec.
Et dans ce cas comme dans bien d’autres, l’ouvrage n’aurait pu voir le jour sans la constante attention bienveillante de l’Ing.  Aharon Rousso de Tel-Aviv, et son Centre de Recherches sur le Judaïsme de Salonique.

La Rédaction

Comments