Toscana, Itinerari ebraici I luoghi, la storia, l’arte - Dora Liscia Bemporad et Annamarcella Tedeschi-Falco

Marsilio, Editore in Venezia, à commander, dans la version italienne ou la version anglaise,  à la Comunità Ebraiche di Firenze, Via Farini 4  IT 50121 Firenze.

Nous n’avions pas reçu en temps utile pour insérer dans notre numéro précédent consacré à Livourne Pise et la Toscane, la recension de ce livre qui sera utile à tous nos lecteurs en villégiature dans cette région. 

De même nous aurons à revenir sur un ouvrage à paraître bientôt sur la synagogue de Pise dont il est aussi question dans le numéro précédent, citée comme la plus ancienne de la région. 

Publié en mai 1995 par l’éditeur Marsilio de Venise, avec la collaboration de la région Toscane et de la Fondation Primo Levi, ce beau petit livre fait suite à une série de quatre guides du même type, concernant l’Emilie-Romagne, La Lombardie et le Piémont, édités entre 1992 et 1994.


Ce petit dernier est signé Annamarcella Tedeschi-Falco et Dora Liscia-Bemporad (Présidente de la Communauté Juive de Florence). Les auteurs ont cherché (et trouvé) le moyen le plus attrayant de tracer le parcours juif en Toscane, réunissant en un volume facile à consulter et à transporter tous les éléments connus ou moins connus faisant partie d’une culture dont l’importance dans cette région d’Italie a été considérable. 
Considérable par le nombre de juifs que connut depuis le VIème siècle la Toscane des villes indépendantes, et considérable par l’importance numérique et qualitative des juifs du Grand Duché depuis sa création par le premier des Médicis (1430). La Toscane des Lorraine fut également clémente aux juifs dont la société bien implantée dans la région résista en nombre jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale. 

Le guide s’ouvre sur trois cartes géographiques de la Toscane du Nord au Sud, comportant le tracé des itinéraires à suivre pour visiter les lieux les plus importants de la culture juive dans la région et suivies de la description par ordre alphabétique de tous ces lieux. Le tout est orné d’une profusion de photos en couleurs et de reproductions de documents et d’objets de tous types. Le guide se termine par une excellente bibliographie sur l’argument, un glossaire des mots hébreux cités et l’indice des lieux. Il s’agit donc d’un vrai guide touristique, mais aussi d’un beau petit livre d’art à utiliser comme compagnon de voyage. 

Jean-Michel Carasso

Comments