D'ailleurs... Espagne : Frémissements (suite) et Caminos de Sefarad



Frémissements (suite)
Dans le n°
précédent de notre publication, nous évoquions en page 13 et sous ce même titre la décision de quelques maires de diverses villes espagnoles ayant connu un peuplement juif jusquau XVème siècle, de se grouper pour promouvoir un circuit touristique destiné à faire connaître leur histoire.

Notre conclusion était :

Continuons de scruter attentivement la suite”.
La suite na pas tardé.




Nous venons de recevoir un fort beau et luxueux petit livre, édité sous maîtrise d’œuvre de la province de Cáceres et intitulé :

Caminos de Sefarad

décrivant, avec plans, photographies et une foule d’informations pratiques (moyens de transport pour arriver dans la ville, hébergement, restauration, activités culturelles et récréatives etc), les vestiges des diverses aljamas de (par ordre alphabétique) : Cáceres, Córdoba, Girona, Hervas, Ribadavia1, Segovia, Toledo et Tudela.

Dans son introduction, Jose Luis Lacave - qui a lui-même il y a quelques années publié le recueil bien connu : 
Juderías y sinagogas españolas

dont nous avions entretenu nos lecteurs - brosse un rapide historique de la vie des Juifs en Espagne, précisant bien que ceux-ci étaient la “propriété”
 personnelle de la couronne, et à ce titre surimposés mais généralement protégés des exactions sporadiques avec plus ou moins defficacité (l’histoire de Gerona est intéressante sur ce point comme sur bien dautres).

Chaque ville ayant connu une communauté
 est ensuite reprise et décrite en détail, rue par rue concernant le ou les quartier(s) précédemment juif(s).

Une belle bibliographie de quelque quatre-vingts ouvrages clot ce beau petit livre, que vous pouvez demander au Syndicat d’Initiative de nimporte laquelle des villes décrites.
Comments