“Folklor de los Judios de Turkiya”


Dans la “Lettre Sépharade” n° 4 de décembre 92, nous exposions (en page 2) avoir reçu dElie Shaul en Israël le tapuscrit en judéo-espagnol de l’œuvre de toute sa vie : 


Folklor de los Judios de Turkiya” 


concluant : 

Elie aimerait pouvoir éditer.

Voila qui est fait, pour notre satisfaction : l’éditeur ISIS à Istanbul1 vient de nous faire parvenir ce petit livre de 160 pages de récits humoristiques2, proverbes3 en ordre alpha-bétique, non commentés (30 pages), chansons, poèmes, quElie Shaul a patiemment recueillis au cours de toute son existence, de la bouche même de personnes qui les lui ont rappelés et racontés, aidé par son frère et dautres, en Turquie dabord puis en Israël en milieu hispanophone.

 Il habite dailleurs Bat-Yam, agglomération essentiellement peuplée d’émi-grants de Turquie où se conserve la langue.

Quelques considérations historiques géné-rales et références au grand historien Abraham Galante -quElie a connu - encadrent louvrage.

Je ne saurais trop conseiller ce petit livre, particulièrement aux enseignants de judéo-espagnol eux-mêmes pour illustrer leur cours, ainsi quaux élèves désirant se perfectionner dans la langue.

 JC
Comments