Muestra lingua : Los dos amígos se enkóntran sigúnda vez

Nous avons commencé, dans le numéro précédent sur la demande de lecteurs, la publication dun court texte en judéo-espagnol dIsacco Hazan,digé sous la forme d’un dialogue vivant qui, lu à haute voix par des personnes n’ayant pas de pratique, peut contribuer à les initier de façon plaisante. Nous poursuivons ce dialogue tout simple - pour ne pas décourager les débutants - dans la présente livraison, et continuerons bien entendu. Lauteur sest efforcé de restituer le plus fidèlement possible le climat dans lequel évoluaient les communautés juives de lempire ottoman.

C’est volontairement que nous ne publions pas de traduction intégrale mais aidons à la compréhension par quelques notes et par la marque de laccent tonique ne se pratiquant généralement pas. Nous avons adopté la graphie de Vidas Largas” et Haïm Vidal Sephiha, aimablement, a bien voulu réviser le texte dans ce sens.

 

Chemuél En priméro dezbarkí en la Espánya, en Barselóna. Azíya una kalór de murír !

Avrám Enkontrátes Djidyós ?

Chemuél Por dizirte la vedrá, no túve tyémpo,
mi dert1 
éra de topár un muchterí2 para mi algodón porke teníya menestér3 de parás4 para merkár un poko de rópa5.

Avrám Izítes étchos6 buénos ?

Chemuél Benditcho el Dyó !

Avrám Yo tambyén teníya el projéto de azér un djiríko7 por la Espánya ma,léchos de tí, la hazinura8 de David mi havér me detúvo aki.

Chemuél No impórta,vídas lárgas9ke téngas i ke tengámos tódos ! Va ser ótra vez kon vída i salú !

Avrám Pása una tádre por en káza, ansína podrémos avlár10 de lárgo.

Chemuél Deké non ? kon plazér !

 à suivre...


Notes :

1 mon souci 

2 un client 

3 tener de menestér de una kóza = avoir besoin de qq. chose 

4 argent 

5 marchandise 

6 affaires 

7 un djiro = un tour, un djiríko = un petit tour 

8 maladie, mot déjà vu dans la leçon précédente 

9 longue vie, à toi et à nous tous 

10 parler. A Salonique on disait “favlar”
Comments