Livres : Chronique de l’expulsion Eliahou Capsali

( Texte introduit, présenté, annoté par Simone Sultan Bohbot)
Tous les historiens qui se sont intéressés à l’expulsion des Juifs dEspagne en 1492 connaissent le nom du rabbin Eliahou Capsali, lequel écrivit dès le 16ème siècle, en hébreu rabbinique difficile àchiffrer même pour des hébraïsants contemporains, une longue chronique historique des nations du bassin méditerranéen, relatant entre autres la vie des Juifs qui y prospérèrent ou pâtirent.

Lui-même, Capsali, est originaire de Candie, en Crète, appartenant à l’époque à la République de Venise, et bon poste dobser-vation, où son père était déjà rabbin.

Cette longue chronique - lui même nest donc pas expulsé d’Espagne - est faite de ce quil entend par témoignages directs des réfugiés arrivant dès 1492/93 dans son île, puis de ce quil note sans cesse lorsquil voyage vers Corfou, Padoue et Venise où il arrive en novembre 1508. Il revient vers Candie en 1518 à environ 33 ans comme rabbin.

Sa longue chronique retrouvée, recons-tituée, a été publiée en Israël en 1977 par trois chercheurs israéliens.
Et c’est de ce texte que Simone Sultan-Bohbot nous présente aujourdhui un extrait traduit, centré sur le propos qui nous occupe.
C’est un travail fort intéressant, éclairé pour le profane par de fort nombreuses notes savantes mais concises et claires, et une bibliographie. On est surpris de l’étendue des informations dont disposa Capsali pour rédiger son livre plein darabesques et de jeux de mots difficiles à traduire, aux antipodes de ce que l’on attend aujourdhui dune étude de ce type !

Soixante-dix pages d’
introduction et de rappels historiques nous aident à entrer dans le sujet. Et le texte lui-même est rafraîchissant en quelque sorte, respectant le style fleuri de l’époque et de lauteur. On ne sennuie pas un instant ! 1 
JC
Comments