Brèves : Bergen-Belsen


Dans les numéros 6, 8 et 9 de notre “LS” nous avions évoqué le sort des déportés sous passeports espagnols, portugais, parfois italiens ayant abouti au camp de Bergen-Belsen et de leur libération dans des conditions diverses.

Nous revenons maintenant sur un autre groupe dit “du train fantôme de Tröbitz” qui erra quinze jours, quasi sans nourriture, entre Bergen-Belsen, au nord-est de Hanovre, et Tröbitz, village situé très au sud de Berlin, de nombreux typhiques à son bord.


Un groupe de rescapés cherche à organiser pour avril 1995 et le cinquantenaire de leur délivrance par les troupes russes une grande rencontre de tous les survivants actuels où qu’ils soient dans le monde. Et il en est en France.

Qu’ils se fassent connaître au Comité comportant plusieurs responsables, par exemple chez Arieh Koretz, David Hamelech 20 à Tel-Aviv 64954 Israël.


Comments