Livres : L'Echelle Sépharade - Albert Bensoussan

L’Harmattan. 
L’auteur nous incite agréablement et de manière souvent nostalgique à pérégriner en sa compagnie, depuis ses fantasmes et ses souvenirs de lenfance, de ses grands parents au Maghreb perdu, jusqu’à ses auteurs préférés.

Il nous raconte au passage ses origines hispano-marocaines, les histoires de 
Djoha dont il fut bercé, l’imprégnation réciproque des valeurs et des cultures judaïque et musulmane, limportance fédératrice et civilisatrice de la langue française fermement répandue par les écoles de lAlliance Israélite Universelle1.  

Puis Albert Bensoussan nous entraîne vers une étude plus classique des auteurs juifs maghrébins de langue française, traite des souvent douloureuses, poignantes tentatives d’émancipation des femmes exprimées dans des romans - tentatives pas toujours réussies -.  


Mais l’essentiel de louvrage, sinon en pagination, du moins en substance, est laccès à son idole : nous avons désigné Albert Cohen vers lequel l’auteur nous mène par la main. Albert Cohen essentiellement dans sa dimension judaïque, dans son incessante contradiction interne illustrée par ses personnages, mais reflétant la complexité de sa popre relation à la judéité, celle de sa mère par exemple, femme souvent envahissante. Puis au delà, de sa relation difficile avec la Femme, bien qu’il soit toujours auréolé de sa réputation de don Juan, de son vivant et encore après ...
 JC

Comments