Brèves : Actualité musicale sépharade


Le I6 Janvier, en Avignon, Sami Sadak (enseignant en langue et civilisation turques à l’Université de Provence, spécialiste en ethno-musicologie) a offert une intéressante conférence, illustrée de plages musicales fort diverses.

Son propos était de montrer, et il le fit avec humour et talent, qu’à partir d’un noyau central, le romancero judeo-espagnol a évolué en fonction du pays daccueil, ajoutant des variantes locales typées et reconnaissables. Et il illustra son thème de nombreuses plages musicales enregistrées ici ou là depuis plus d’un demi-siècle.

Ceci permit de réentendre des talents anciens, ou bien vivants tels ceux de Sandra Bessis et Françoise Atlan. Cette dernière offrit un concert de “Romances Séfarades” un peu plus tard dans la soirée.


Comments